Aleksey Kondratyev a photographié les pêcheurs sur glace au bord de la rivière Ichim au Kazakhstan. Intitulée “Ice Fischer”, cette série de photographies explore la dimension esthétique des couvertures improvisées, que ces hommes fabriquent pour se protéger du froid.

 

 

Aleksey Kondratyev découvre ces pêcheurs sur glace alors qu’il voyage au Kazakhstan le long de la frontière de l’ancienne république soviétique d’Asie centrale. Dans cette région, l’une des plus froides au monde, les températures avoisinent les -40 °C. Pour se protéger du froid, ces hommes se recouvrent de grands sacs en plastique, conçus à partir de sacs de riz ou de sacs poubelle. Le photographe est alors fasciné par les “formes esthétiques de ces couvertures protectrices improvisées”

La série nous plonge ainsi dans un pays enneigé aux températures glaciales. De ces paysages brumeux se dégagent d’étranges silhouettes immobiles. Ce sont les “Ice Fishers”, qui, isolés dans leur bulle, attendent que le poisson morde. Aleksey Kondratyev y voit, quant à lui, des formes sculpturales accidentelles. Dans ses clichés à dominante blanche, il pose alors un regard esthétique et conceptuel sur ces pêcheurs. 

“Je voulais examiner les formes esthétiques de ces protections improvisées et la façon dont elles fonctionnent comme des sculptures par inadvertance. J’ai choisi de me concentrer sur les matériaux et leurs surfaces”

Credits images : all rights reserved © Aleksey Kondratyev

  •   + | share on facebook