Jesús Herrera Martínez est un artiste espagnol vivant à Copenhague passionné par la théâtralité ténébreuse du grand baroque italien des XVI-XVIIIème siècles. Ainsi, dans son exposition Hyperbaroque à la White Noise Gallery de Rome, Jésus exposa un grand nombre de tableaux religieux en grand format, ou en diptyque, inspirés de cette époque.

 

 

On y retrouve un haut sens de la composition et du tracé assez fidèle à l’esthétique de l’époque. Toutefois, l’artiste entend saboter ce style si spécifique en jouant sur le pastiche anachronique.

jesus-herrera-martinez-virtute (3)

Du baroque l’on retrouve donc à peu près tous les éléments caractéristiques, toutefois une note d’un autre temps vient systématiquement briser l’austérité quelque peu impérieuse de l’oeuvre. Il s’agit tantôt de plastique, de matériaux photographiques, ou de sweat à capuche. Un travail réussi qui nous replonge non sans humour dans ce que le baroque a de plus canonique.

jesus-herrera-martinez-virtute (5)jesus-herrera-martinez-virtute (6)jesus-herrera-martinez-virtute (7) Le baroque, selon Jesús Herrera Martíne peinture virtute 5Le baroque, selon Jesús Herrera Martíne peinture virtute 1Le baroque, selon Jesús Herrera Martíne peinture virtute 2Le baroque, selon Jesús Herrera Martíne peinture virtute 4

Le baroque, selon Jesús Herrera Martíne peinture virtute 11

(Images : Jesús Herrera Martínez et sa galerie)

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

  •   + | share on facebook