Le designer japonais, Kosuke Takahashi, a créé une nouvelle typographie baptisée Braille Neue. Adressée à la fois aux voyants et aux malvoyants, elle combine la police Braille sensorielle et la police écrite. Une réponse ingénieuse à la faible présence du Braille dans nos espaces publics.

Le principe est simple : intégrer les points de relief du Braille aux traditionnelles lettres de l’alphabet. Deux versions ont ainsi été imaginées : Le Braille Neue Standard pour l’anglais et le Braille Neue Outline pour le japonais.

Déchiffrable par tous, cette nouvelle police aux traits design permettrait de repenser la signalisation de nos espaces publics. Kosuke a d’ailleurs proposé son projet au comité olympique pour les prochains JO, qui auront lieu en 2020 au Japon.

“L’idée n’est pourtant pas nouvelle”, précise Kosuke. Elle a déjà été explorée par des artistes et designers au cours de ces dernières années. Le designer a d’ailleurs mis en ligne sur le site internet dédié au Braille Neue les différents projets déjà existants. Il souhaite ainsi rendre ce projet collectif et ouvert à tous pour démocratiser l’utilisation du Braille et lui donner un caractère universel.

“Un espace véritablement universel, où tout le monde pourra accéder à l’information”

– Kosuke Takahashi

  •   + | share on facebook