Le jeune artiste français Corentin Canesson exposait il y a peu au sein de la Galerie Nathalie Obadia après avoir été présenté dans divers centres d’art contemporain et galeries de France. A la fois curateur, guitariste du groupe The Night He Came Home et peintre, Corentin produit une oeuvre picturale tantôt abstraite, tantôt figurative, mais toujours intrigante.   

Corentin-canesson-obadia-virtute (2)

L’exposition BOTTOM à la Galerie Nathalie Obadia a eu le mérite d’offrir une large perspective des créations de Corentin puisque plusieurs séries hétérogènes y furent présentées. L’une d’elles est constituée d’une série de représentations d’oiseaux, dont ne sait jamais vraiment s’il s’agit d’un vautour, d’un cygne, ou d’un albatros.

Corentin-canesson-obadia-virtute (3)

Vue de l’exposition BOTTOM de Corentin Canesson à la Galerie Nathalie Obadia

Systématiquement, l’animal donne au spectateur l’impression d’être prostré, entravé par le cadre de la toile. Pour cause peut-être, les dimensions d’un mètre sur un mètre. Pour motif, sans doute, la dénonciation, soit d’un cloisonnement du monde de l’art, soit de la position de l’artiste dans la société et parmi les institutions.

Corentin-canesson-obadia-virtute (4)

Une autre série, Hundreds of Sparrows donnait à voir ce que Corentin Canesson a pu faire de plus abstrait. Ici, c’est le jeu avec le médium qui prime sur la figuration. Les oeuvres sont donc majoritairement constituées de larges aplats irréguliers ou onduleux. L’exposition BOTTOM expose par ailleurs également quelques oeuvres à caractère érotique.

Corentin-canesson-obadia-virtute (5)

Concernant la démarche générale de l’artiste, celui-ci la qualifie volontiers de “protocolaire”, notamment en raison d’un choix de format quelque peu obsessionnel pour ses oeuvres : 1m x 1m pour ses oiseaux, 195 x 130 cm pour ses oeuvres abstraites et de très petits formats pour sa production érotique.

Corentin-canesson-obadia-virtute (7)

Autre fait frappant : la mobilisation du langage. Bien souvent un texte accompagne le sujet, voire remplit tout l’espace de la toile. Cet usage permet à Corentin Canesson d’organiser un système référentiel autour du rock, du cinéma et de la pop culture.

 “Je revendique le droit de faire des œuvres puériles. J’aime éclater de rire devant une de mes toiles car j’aime qu’une œuvre soit aberrante.”

– Corentin Canesson 

Corentin-canesson-obadia-virtute (8)

La peinture de Corentin Canesson est volatile, virevoltante, jouissive. Il y a effectivement quelque chose de l’ordre de la joie intensive dans ses représentations qui frôlent l’absurde. Une liberté de créer qui se revendique haut et fort.

Corentin-canesson-obadia-virtute (9)

Carton d’invitation de l’exposition BOTTOM :

Corentin-canesson-obadia-virtute (12)

Corentin-canesson-obadia-virtute (10)

Corentin-canesson-obadia-virtute (13)

 

(Photos : Courtesy de l’artiste et Galerie Nathalie Obadia, Paris/Bruxelles)

  •   + | share on facebook