Le couple de photographe Regis et Kahran, fondateurs du studio Creative Soul, célèbre la beauté et la diversité des cheveux afro dans une série de photographies intitulée “Afro Art”. Le couple questionne notamment la représentation des cheveux afro dans l’espace médiatique.

La série a été réalisée au fil des déplacements du couple à travers les Etats-Unis : New York, la Californie, la Géorgie et le Texas. Les jeunes filles sont vêtues de costumes au style baroque, d’ensembles haute-couture ou de vêtements steampunk. Toutes arborent des coiffures spectaculaires en lien avec le thème choisi pour le portrait. Des portraits saisissants dans lesquels les jeunes filles posent avec grâce et élégance.

“Nous avons travaillé sur ces séries dans différents états des Etats-Unis (New York, Californie, Texas, Géorgie). Dans chaque état, nous avons créé un thème différent et nous avons imaginé des vêtements et des accessoires qui s’accordent avec ce thème”

Avec le désir de bousculer les standards de beauté actuelle, Regis et Kahran proposent une vision artistique inspirante où la beauté des filles noires et de leurs cheveux naturels sont mis en avant.  Le couple souhaite ainsi rendre hommage à la coiffure afro et offrir aux enfants de couleur une image positive qui leur ressemble et qui est bien souvent absente dans les médias.

 

“Nous pensons qu’il est important pour les enfants de couleur de pouvoir voir des images positives qui leur ressemblent dans les médias. Malheureusement, le manque de diversité joue souvent dans les stéréotypes et force souvent les enfants à avoir une faible estime de soi.” – Kahran

 

“Nous espérons que les spectateurs verront la beauté et la polyvalence des cheveux africains et nous espérons que les filles du monde entier seront inspirées à aimer leurs différences et leur beauté unique” – Kahran

 

 

Cette série de photographies fait écho au récent buzz sur les réseaux sociaux concernant les cheveux d’une mannequin afro dans le Grazia Britannique. Une photographe avait en effet effacé les cheveux de l’actrice et réalisatrice Lupita Nyong’o pour une couverture de l’édition britannique de Grazia. 

“Je suis déçue que Grazia m’invite à être sur leur couverture puis modifie et lisse mes cheveux pour qu’ils correspondent à leur notion de beaux cheveux. Si j’avais été consultée, je leur aurais expliqué que je ne peux pas soutenir ou approuver l’omission de mon héritage”. – Lupita Nyong’o

Dans son message, Lupita Nyong’o utilise le hashtag #DTMH qui signifie “don’t touch my hair”. Une référence à une chanson de Solange Knowles, qui avait elle même utilisé ce hashtag après que le magazine The Evening Standart ait photoshopé ses tresses en couverture. Désormais, #DTMH exprime de manière générale la fierté des hommes et femmes de couleur pour la beauté de leur chevelure.

Afro Art invite les jeunes filles de couleur à aimer leur beauté unique. Un beau projet que le couple partage régulièrement sur son instagram.

 

EnregistrerEnregistrer

  •   + | share on facebook