Initialement photographe de mode et de publicité, ce n’est que dans un second temps que Gabriele Galimberti tend vers le format documentaire. Un choix dans lequel l’artiste italien s’est spécialisé, et dont il a aujourd’hui tiré plusieurs livres. Focus sur l’un de ses projets phares : Toy Stories.

Alors qu’il rend visite à une amie en Toscane, celle-ci lui demande de prendre en photo sa fille. Amusé, Gabriele se prête au jeu et trouve l’enfant en train de jouer près des enclos familiaux. Touché par cette image, il lui vient l’idée, à l’occasion d’un voyage autour du monde, de créer un projet documentaire à part entière : Toy Stories.

gabriele-galimberti-virtute (11)

Le concept est simple : prendre dans chaque pays visité au cours de ces 18 mois une photo d’un enfant de 6 ans accompagné de ses jouets. Tous aiment jouer, mais jouent-ils tous de la même manière ? La démarche de Gabriele consistait à illustrer ces petites et grandes différences existant entre les jeux d’enfants selon leur pays d’origine.

gabriele-galimberti-virtute (12)

Durant son périple, Gabriele Galimberti parcourt pas moins de 58 pays. Ainsi Toy Stories constitue une véritable petite encyclopédie, qui nous renseigne sur les normes des territoires visités. On y voit de tout, de la chambre ultragenrée de la jeune albanaise Julia-Xhako à l’arsenal un peu flippant du fier Pavel de Kiev (Ukraine) en passant par l’invraisemblable collection de lunettes de Maudy, qui vit en Zambie.

Cette vue d’ensemble, en même temps qu’elle raconte des histoires individuelles, dit quelque chose de la diversité globale des usages et pratiques. Et c’est en cela que la démarche documentaire de Gabriele Galimberti est particulièrement réussie : le jouet en dit long. Il est à la fois un élément culturel déterminant pour l’élaboration de l’imaginaire juvénile, et un objet d’étude précieux pour analyser la conscience collective d’une société donnée.

Pour peu, Toy stories trouverait bientôt une valeur d’archive. Un travail, dont l’éloquence doit évidemment beaucoup au talent photographique de Gabriele Galimberti, à ses choix de modèles, ses jeux de symétrie et ses ingénieux arrangements de couleurs.

gabriele-galimberti-virtute (10)gabriele-galimberti-virtute (9)gabriele-galimberti-virtute (8)gabriele-galimberti-virtute (1)gabriele-galimberti-virtute (2)gabriele-galimberti-virtute (6)

Gabriele Galimberti a également travaillé sur le milieu du paradis fiscal (Heavens), l’immigration laborieuse (Working Class) ou encore la parentalité masculine (Fathers). Pour en apprendre plus, rendez-vous sur son site gabrielegalimberti.com et son instagram.

(© Gabriele Galimberti)

  •   + | share on facebook