Vous les avez déjà rencontrés au coin d’une rue, ces petites boutiques d’artisans, ces quincailleries, ces brocanteurs ou mécanos, vous en côtoyez certains pour acheter votre viande ou votre pain. Ce sont eux les “Heroes“ du photographe italien, Francesco Pergolesi. Depuis bientôt 4 ans, l’artiste sillonne l’Italie, mais aussi la France (Arles) et l’Espagne (Barcelone) pour les photographier. Son constat ? Ces hommes et femmes qui perpétuent un savoir-faire disparaissent au profit de grands groupes (grandes surfaces, supermarchés et boutiques de mode/luxe).

La photographie lui permet de leur rendre hommage pour ensuite figer leurs souvenirs dans la mémoire collective.

“Quand j’étais un enfant, je me promenais librement dans les rues de mon village. Je me souviens que j’aimais passer du temps chez le petit cordonnier et l’épicerie où ma grand-mère m’envoyait faire les courses. Le temps était comme figé et j’avais un sentiment de liberté. J’ai grandi dans des quartiers authentiques où le contact humain était au centre des préoccupations de ses habitants. Je me suis rendu compte très tôt que ces lieux disparaissaient, comme poussés par une force mystérieuse : une nouvelle ère commençait ! “

Francesco joue avec les contrastes pour révéler ses sujets : la lumière est là comme pour leur donner un coup de projecteur. Alors comment ne pas penser au maître de la lumière hollandaise Vermeer ou au clair-obscur du Caravage !

C’est avec beaucoup d’authenticité que l’artiste restitue les ambiances en montrant ces travailleurs, toujours présents dans les photographies, s’atteler à leurs tâches quotidiennes.

heroes, shopkepers, photographie, Francesco Pergolesi

©Francesco Pergolesi


heroes, shopkepers, photographie, Francesco Pergolesi

©Francesco Pergolesi

Francesco Pergolesi est né en 1975 à Venise en Italie.

Après l’obtention de son diplôme en droit, il décide de se consacrer entièrement à la photographie. Tout son travail artistique s’articule autour du thème de la mémoire.

Il vit et travaille entre Rome, Spoleto et Barcelone.

 

heroes, shopkepers, photographie, Francesco Pergolesi

©Francesco Pergolesi


heroes, shopkepers, photographie, Francesco Pergolesi

©Francesco Pergolesi


heroes, shopkepers, photographie, Francesco Pergolesi

©Francesco Pergolesi


heroes, shopkepers, photographie, Francesco Pergolesi

©Francesco Pergolesi


heroes, shopkepers, photographie, Francesco Pergolesi

©Francesco Pergolesi


heroes, shopkepers, photographie, Francesco Pergolesi

©Francesco Pergolesi


heroes, shopkepers, photographie, Francesco Pergolesi

©Francesco Pergolesi


heroes, shopkepers, photographie, Francesco Pergolesi

©Francesco Pergolesi


heroes, shopkepers, photographie, Francesco Pergolesi

©Francesco Pergolesi


heroes, shopkepers, photographie, Francesco Pergolesi

©Francesco Pergolesi


heroes, shopkepers, photographie, Francesco Pergolesi

©Francesco Pergolesi


heroes, shopkepers, photographie, Francesco Pergolesi

©Francesco Pergolesi


heroes, shopkepers, photographie, Francesco Pergolesi

©Francesco Pergolesi


heroes, shopkepers, photographie, Francesco Pergolesi

©Francesco Pergolesi


heroes, shopkepers, photographie, Francesco Pergolesi

©Francesco Pergolesi

  •   + | share on facebook