Ivan14 est un artiste tatoueur originaire de Nantes. C’est en 2016, après des études en design, un master à Shanghaï et un stage chez Jean Charles de Castelbajac, qu’il décide de se lancer à son propre compte. Aujourd’hui installé à Paris, il officie au studio De Profundis aux côtés de 2 autres artistes et tatoueurs, Kylam et Samuel Eckert.

“Autour du monde, il capture puis dessine des fragments de paysage renfermant les souvenirs, qu’il tatoue sur la peau comme des cartes postales.”

C’est en rencontrant un tatoueur dans une galerie qu’il se convertit à l’art du tatouage. Il est tout de suite séduit par l’approche de ce dernier, qui propose ses dessins et son propre style. Rapidement, la peau devient alors pour Ivan14 un support comme un autre pour diffuser ses illustrations.

Tattoo Postcard

Le tatouage permet à Ivan14, grand voyageur, de rentrer en contact avec les habitants des villes qu’il visite et de  s’enrichir de ses rencontres et des cultures qu’il découvre.

Egalement très attaché à la signification du tatouage qu’il voit comme un journal intime et désireux de placer l’humain au centre de son projet artistique, Ivan14 a développé un concept original baptisé Tattoo Postcard.

“Ce qui m’intéresse, c’est le journal. Pour moi, c’est comme un journal intime. Les tatouages, que j’ai sur la peau, symbolisent des rencontres. Et ils symbolisent des moments de ma vie.”

L’idée est simple. Tu envoies une photo d’un lieu qui te plait ou qui t’évoque un souvenir. Ivan14 se charge de la retranscrire en dessin pour ensuite te la tatouer sur la peau comme une carte postale immortalisant ainsi tes souvenirs. 

 

C’est en voyage à Buenos Aires qu’il imagine ce concept. Au cours de ce séjour, il passe son temps à dessiner l’architecture de la ville. Il décide alors de proposer en tatouage les dessins qu’il a réalisés. Puis le concept s’élargit. Pourquoi ne pas proposer de dessiner les photos des autres ? Tattoo Postcard plaît et la machine s’enclenche très vite.

Aujourd’hui, dès qu’il part en voyage, il annonce ses dates en avance sur les réseaux sociaux. Les personnes, résidant dans la ville qu’il s’apprête à visiter, peuvent ainsi lui envoyer une photo et se faire tatouer à l’occasion de son passage.

 

Toujours guidé par son goût pour le voyage, Ivan14 décline son concept de Tattoo Postcard jusque dans le train. Cette fois, il puise l’inspiration, non pas dans les photos des autres, mais à travers les paysages défilant sous ses yeux.

“D’habitude je voyage pour tatouer et là j’ai vraiment voulu tatouer en voyageant”

 

Du paysage au visage …

La ville est au cœur du projet Tattoo Postcard. Mais depuis peu, c’est au visage que l’artiste s’attaque. D’abord timidement incrustés dans ses dessins d’architecture, ses visages prennent peu à peu leur envol. Ils sont désormais complètement indépendants de ses paysages.

Le visage est un moyen pour Ivan14 d’humaniser ses illustrations et de faire passer une émotion. Il reste en résonance avec le cœur de son projet artistique : l’humain.

“Le visage est un vecteur d’émotion. Sur un trait de sourcil tu peux changer une expression”

Un artiste transversal

Ivan14 s’amuse à brouiller les frontières entre l’art et le tatouage. Il a développé un style graphique singulier et reconnaissable. Les lignes minimalistes des paysages et des visages qu’il dessine sont identifiables autant sur la peau que sur d’autres supports.

En effet, l’artiste n’hésite pas à explorer différents médias et médiums pour déployer ses illustrations. Elles prennent donc place aussi bien sur la peau que sur les murs, les toiles, le papier ou encore le textile. 

En avril dernier, il organisait ainsi, avec ses compères du studio De Profundis et Pablo Dalas, un group show dans une galerie du XIème arrondissement de Paris. L’idée était d’amener le tatouage dans la galerie.

Intitulée “Blanc/ Nuit”, l’expo mettait en résonance leur travail en tant qu’artiste sur différents supports (toile, papier, textiles) et leur travail en tant que tatoueur sur la peau. Des sessions de tatouage ont donc été proposées pendant l’exposition. Les visiteurs étaient invités à choisir leur futur tatouage parmi une sélection de  dessins.

“On voulait amener le tatouage dans la galerie et montrer qu’on peut faire de la peinture et être tatoueur en même temps”

Après un voyage au Maroc consacré exclusivement à sa pratique du dessin, Ivan14  prépare ses valises pour le Canada et les États-Unis.

Si tu veux prendre part au projet Tattoo Postcard, toutes ses dates sont à retrouver sur son site internet 😉

Ivan14

Ivan14 est un artiste tatoueur originaire de Nantes. Autour du monde, il capture puis dessine des fragments de paysage renfermant les souvenirs, qu’il tatoue sur la peau, comme des cartes postales.

EnregistrerEnregistrer