A Mascate, capitale du Sultanat d’Oman, un projet fantastique est sur le point de voir le jour : le Jardin Botanique d’Oman. Il sera le plus grand jardin de son genre dans la Péninsule Arabique. Ce projet vise à regrouper et protéger les espèces endémiques, l’environnement et l’héritage naturel du Sultanat d’Oman. Actuellement en construction, le jardin couvrira 420 hectares.

Imaginé par Grimshaw Architects, Arup Engineering et Haley Sharpe design, ce jardin accueillera plus de 1200 spécimens de plantes dont la plus vaste collection de plantes originaires du Moyen Orient ainsi que 80 espèces endémiques, dont 16% sont actuellement en voie de disparition. Le parc comprendra aussi un centre de recherche et un espace dédié aux visiteurs.

Plus de 700 ingénieurs multidisciplinaires et designers spécialisés ont été engagés pour explorer et trouver les solutions qui conviendraient le mieux à ce projet aussi ambitieux que créatif.

 “Le Jardin Botanique d’Oman doit sûrement être l’un des plus merveilleux projets du monde” – déclare Ed Clarke, directeur adjoint et chef de projet chez Arup

La difficulté majeure de ce programme est de trouver un équilibre entre le confort des visiteurs et une empreinte écologique réduite.  De ce fait, la conception comprend l’optimisation de la lumière naturelle, le refroidissement et l’irrigation des plantes. L’orientation de la lumière du soleil, les conditions météorologiques et les comportements humains ont également influencé le dessin du parcours des visiteurs à travers le site.

Par ailleurs, le Jardin Botanique d’Oman devrait être reconnu par le Leadership in Energy and Environmental Design (LEED) comme un système international d’évaluation environnementale des bâtiments.

 

 

(crédits images : tous droits réservés ©Arup/Grimshaw)

  •   + | share on facebook