Dénoncer la marchandisation de l’art, c’était sans doute le geste souhaité par Banksy lorsqu’il a réduit son « Love is in the bin » en lambeaux chez Soyhby’s, octobre dernier. A présent, la valeur de l’oeuvre a augmenté et le Musée Frieder Burda Baden-Baden a annoncé mardi, l’exposition du tableau, à partir du 5 février jusqu’au 3 mars.

« Love is in the bin » , Banksy

Un mois d’exposition en Allemagne

C’est la première fois que l’œuvre est montrée au public depuis sa métamorphose lors d’une vente aux enchères à Londres. Cette nouvelle mutation de la célèbre fille au ballon rouge de Banksy devrait, selon le Musée, plaire aux jeunes et aux fans de l’artiste. Henning Schaper, le directeur, espère aussi que son exposition mènera vers une « démocratisation de l’art ».

Marchandisation de l’art

La peinture à l’acrylique et l’aérosol avait été acquise à 1’185€ par une collectionneuse européenne puis revendue 1,4 million de dollars avant son autodestruction théâtrale.