Du 1er au 30 mars, la Galerie Boris se transforme en Chapelle Moderne pour l’exposition de Damjan Kovačević, L’aube d’un soleil greffé.

Spiritualité et voyage intérieur

L’art chrétien médiéval est l’inspiration première de Damjan Kovačević dans ses toiles craquelées. Elles rappellent les iconostases, ces cloisons décorées d’icônes séparant la nef du sanctuaire dans les églises orthodoxes. Ainsi, c’est avec philosophie et sincérité que l’artiste tend à faire de la Galerie Boris un espace presque spirituel, invitant le spectateur dans un voyage intérieur entre son moi du passé et son âme du futur.

©Galerie Boris, Damjan Kovačević

Texture et iconographie

Multicouches de peinture, Damjan veut rendre cette matière épaisse et granuleuse émanant de la nature. Textures organiques, il tente par cette matérialisation de créer un microcosme, soudé par les cinq éléments naturels. Ainsi, l’œuvre semble vous avaler en son centre, pris au piège par cette forme, comme un visage enfermé dans le tronc d’un arbre.

Il s’agit sans doute de la figure du saint pour l’artiste.
Vieillie par le temps, prisonnière de la nature.
A travers cette iconographie chrétienne, les fresques sillonnées font de nous des observateurs de nous-même. Cette matérialisation de la matière s’extirpe vers une matérialisation de l’esprit, ici, dans un univers presque spatial, voire céleste. En ce cas, l’œuvre de Damjan, s’inspire sans doute de Goya, dans cette capacité à rendre visible l’inimaginable, les cris, le cauchemar ou les rêves, dans la difformité et la spiritualité.

Questions existentielles

Les œuvres, de Portrait d’un Martyr à Lumière, réinventent les questions existentielles et universelles dans un univers torturé et abimé, où obscurité et lumière sont en constant combat. Où l’espoir, la lueur et la spiritualité se retrouvent dans un brin de quelque chose, une branche ou même un hippocampe.

Damjan Kovačević est né en 1983 à Bihac, République d’ex-Yougoslavie. Il est diplômé de la faculté des Beaux-Arts de Belgrade et a reçu de nombreux prix. Ses œuvres ont été acquises par le Musée d’art contemporain de Belgrade. Il expose en Europe depuis 2008.

©Galerie Boris, Damjan Kovačević

Site web crée par