Maria Svarbova explore les piscines municipales de Slovaquie, son pays natal. Il en ressort des photographies surréalistes et aquatiques au style résolument pictural.

série In Swimming Pool

Les compositions minimalistes de Maria Svarbova séduisent. Diplômée en archéologie et restauration, elle a commencé la photographie il y a six ans seulement. Cela, grâce à sa sœur, qui lui offre son premier appareil pro. Elle se met alors à tout photographier, les visages, la nature, de simple détails. Aujourd’hui devenue pro, elle shoote pour les pages de Vogue ou Cosmopolitan, et expose dans les galeries de la marque Leica. Instagram y est pour beaucoup dans cette ascension fulgurante. La jeune artiste est désormais suivie par 154 000 followers sur la plateforme de partage en ligne d’images. Et à 29 ans, elle se hisse dans le classement Forbes 30 under 30 de son pays.

série Swimming Pool

série Swimm

série The Tribune

Ce projet regroupe trois séries :“Origins”, “The Tribune” et “Swimming Pool”.

Tout commence en 2014, quand elle découvre une piscine abandonnée à Zlaté Moravce, sa ville natale. Fascinée par la géométrie et l’esthétique rigoureuse de ce bassin hérité de l’ère soviétique, elle y retourne pour réaliser une série de portrait. Depuis, elle parcourt le pays, à la conquête de ces lieux atypiques. Négociant des shootings en dehors des heures d’ouverture, elle y réalise des séances de photos chorégraphiées en fonction de l’espace. 

“L’édifice en question a été construit il y a environ quatre-vingts ans, à une époque où la natation relevait plus du devoir social que du sport. D’ailleurs, c’est peut-être pour cette raison que ces lieux semblent si stériles, avec leurs faïences blanches et leurs avalanches d’interdictions.”

série Swimming Pool serie

série Pool Without Water

Chacune de ses photographies est soigneusement mise en scène puis shootée et retravaillée. Avec son trépied et son Canon 5D, des scénographes et des mannequins, elle nous invite à découvrir un univers teinté d’onirisme où y règne une certaine quiétude.

“Chaque modèle de maillot est soigneusement sélectionné pour compléter le décor, et toute scène doit paraître crédible, unique, toujours baignée de lumières naturelles”

Dans ses clichés aux couleurs pastelles (sa marque de fabrique), Maria Svarbova cherche à retranscrire l’harmonie des formes et des couleurs. Les nageurs coiffés de bonnets de bain rouges, jaunes ou bleus semblent parfois hésiter à plonger dans l’eau chlorée de ces bassins. Déshumanisés et robotisés, aucune émotion ne transparaît. Ils sont comme figés dans ce décor épuré empreint de l’ex Union Soviétique qui semble les dominer. 

“Sans la présence humaine, un environnement perd tout sens, quelque chose manque, et l’inverse se vérifie aussi, assure-t-elle. Tout mon travail repose sur ce dialogue entre le corps et l’espace.”

Sa série de photographies est une forme de métaphore du communisme. Née en 1988, soit un an après la Révolution de Velours, Maria Svarbova n’a connu le communisme qu’à travers l’Histoire et l’architecture des bâtiments. Assimilant alors le soviétisme à des souvenirs d’enfance, il ressort de ces clichés une certaine nostalgie.

“Je suis née en 1988, un an seulement avant que la Révolution de velours ne mette fin au communisme en Tchécoslovaquie. Je n’ai pas expérimenté le régime de première main, mais ses vestiges visuels m’ont toujours entourée.”

série Origins

série In Swimming Pool

Un roman photo

Sa série de photographies “Swimming Pool” fait aujourd’hui l’objet d’une publication. Le livre, qui  débute avec la première piscine qu’elle a shootée, Zlaté Moravce, regroupe au total 10 piscines. Chaque fois, elle communique les coordonnées de latitude et de longitude. C’est le concept du Roman Photo qu’elle cherche ici à travailler avec ses mises en scènes.

“En revisitant le concept de roman-photo qui a pris naissance grâce à la combinaison du cinéma et des bandes dessinées, mes photographies sont une succession de courtes scènes dans lesquelles la frontalité et l’absence de contrastes enlèvent toute dimension narrative en faveur de la plénitude de la surface photographique”.

série Swimm

série Swimming Trinity

série No Diving

Credit images : all rights reserved © Maria Svarbova

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

  •   + | share on facebook