Martin Parr fait partie des cinq artistes de l’exposition collective Visible Invisible, qui a lieu jusqu’au 20 octobre au Château de Versailles

Vue de l’exposition ” Versailles – Visible / Invisible, château de Versailles, 2019 Courtesy de Martin Parr © Tadzio

Photographies de consommateurs

D’origine britannique, Martin Parr photographie les gens et leurs objets. Beignets, téléphones portables, cigarettes ou faux ongles : tant d’éléments à travers lesquels l’artiste interroge des sujets de société, comme celui de la consommation. Avec humour et finesse, ses photographies illustrent des effets de masse. Il nous traque avec son appareil pour capturer nos obsessions les plus humaines.

Martin Parr, The Château of Versailles gardens, France, 2018. Courtesy de l’artiste & château de Versailles © Martin Parr / Magnum Photos / Kamel Mennour / château de Versailles

Touristes à Versailles

Ici, il peint le portrait d’un Versailles contemporain, loin de l’univers fantasmé dont tout le monde rêve, révélant les vices du lieu touristique et les gestes presque instinctifs qui l’accompagnent. Flux et comportements de foule sont les sujets des photos exposées, où les touristes se mettent en scène dans ces lieux historiques à travers leur smartphone.

« L’arrivée du smartphone a eu un impact considérable sur le tourisme. Nous sommes tous des touristes, désormais, et nous avons tous des appareils photo. À tel point qu’on a du mal à croire, parfois, que quelqu’un regarde encore quoi que ce soit. »

Martin Parr

Au sein du Pavillon frais – bâtiment construit en 1753 puis reconstruit dans les années 80 – les photos de Martin Parr sont comme des miroirs, nous renvoyant notre propre reflet, nos habitudes et nos pratiques touristiques de consommateurs.

Vue de l’exposition ” Versailles – Visible / Invisible, château de Versailles, 2019 Courtesy de l’artiste © Tadzio