Cabanes surréalistes, édifices aux formes géométriques colorées, installations ludiques. Michael Jantzen imagine l’architecture de demain. Cet avant-gardiste combine à la fois art, architecture et design. Et créé, depuis les années 1970, des bâtiments modulables et autonomes en énergie.

Diplômé des Beaux-Art de l’Université du Sud de l’Illinois en 1971, Michael Jantzen n’a pas suivi de formation spécifique en architecture. Pourtant, l’architecture est bien au centre de ses créations. Ses travaux peuvent être perçus comme des œuvres d’art ou des structures architecturales. Se positionnant comme un inventeur, il conçoit une architecture conceptuelle et modulable pour pouvoir répondre aux besoins et aux désirs évolutifs de ses occupants.

Un pionnier de la conception durable.

Michael Jantzen est un pionnier du mouvement de la conception durable. Au milieu des années 1970, il axe ses recherches sur le design solaire passif et imagine des maisons durables et économes en énergie.

En 1975, il livre ainsi l’une de ses premières maisons solaires (Solar House). Un projet innovant pour l’époque qui fera l’objet de nombreuses publications dans la presse internationale.

En 1982, c’est la Dôme House qu’il met au point pour ses parents, dans le sud de l’Illinois. Une maison réalisée à partir de tôle d’acier pour silos à grains circulaires.  

Dans les 1980 / 1990, Michael continue à réaliser des constructions économes en énergie en axant ses recherches sur des logement high-tech et modulables.

Ces recherches, associant architecture et nouvelles technologies, lui permettent d‘obtenir, en 1997, une bourse de l’Art Center College of Design. Grâce à cette bourse, Michael met au point plusieurs projets. Dont la “Malibu Video Beach House”, en 1998. Une maison, dont la façade composée d’écrans de télévision, retransmet des vues et des sons de l’océan. 

 

M-Vironments

M-Vironments est un projet de constructions mobiles et modulables composé d’éléments qui peuvent être assemblés et démontés de différentes façons. L’idée de Michael est d’imaginer des structures multifonctionnelles. M-Vironments a été pensé pour les espaces d’expositions, les aires de jeux pour enfants, et les bureaux.

M-Vironments se décline aussi sous forme de maison. En 1999, Michael développe ainsi M-House. Un système de logement modulable, mobile et respectueux de l’environnement. Cette maison peut changer d’aspect en fonction des envies de ses occupants ou de son environnement grâce à une série de panneaux rectangulaires interchangeables.

Un logement également autonome puisqu’il est entièrement alimenté par l’énergie solaire. Une seule M-House a été construite et vendue à un collectionneur d’art coréen à l’occasion d’une vente aux enchères.

Pour de plus petits budgets, Michael imagine dans la lignée de la M-House, la M-Velope. Un micro pavillon dont la structure et l’espace peuvent changer de forme selon les besoins grâce à des panneaux qui se déplacent, se plient et se replient.

Aujourd’hui, Michael poursuit ses recherches en art, design et architecture. Avec comme mot d’ordre, l’innovation et la réinvention de l’habitat.

Aperçu de quelques une de ses inventions …

 

Wind Shape Pavilion, 2005

Cette structure légère a la particularité d’être façonné par le vent. Les mouvements produits permettent de produire l’énergie consommé par le bâtiment.

Solar Wind Desert Hotel, 2010

Un hôtel écologique unique en son genre. Le bâtiment est entièrement alimenté par l’énergie solaire et le vent grâce à l’aménagement d’une éolienne.

Space Time Transformation Footbridge, 2008

Un pont modulable, en verre et acier, entouré de panneaux solaires en forme d’anneaux. Les anneaux bougent en fonction de la trajectoire du piéton. Offrant ainsi plusieurs points de vue.

The Solar Circular Pool House, 2018

Une maison de vacances, imaginée pour des passionnés de natation. Une piscine entoure ainsi la structure. Accessible par des escaliers et une passerelle, la maison est entièrement alimentée par l’énergie solaire.  Le toit a été aménagé pour recueillir l’eau de pluie et permettre d’alimenter la piscine.

 

Michael Jantzen

Avant-gardiste qui combine à la fois art, architecture et design. Michael Jantzen, créé, depuis les années 1970, des bâtiments modulables et autonomes en énergie.

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

  •   + | share on facebook