À l’occasion du 500ème anniversaire du Havre, les artistes Pierre et Gilles ont présenté une exposition phare au Musée d’art moderne André Malraux. Retour sur la rétrospective de ce duo pop et choc.

Les larmes noires (Rossy de Palma), 2015, © Pierre et Gilles

Gavroche (Art Gurianov), 2015, © Pierre et Gilles

Gainsbarre (Serges Gainsbourg), © Pierre et Gilles

Marianne (Zahia Dehar), 2015, © Pierre et Gilles

Cela fait maintenant 40 ans que Pierre et Gilles inscrivent leur travail à la fois dans le paysage artistique contemporain mais aussi dans l’imaginaire pop. La richesse visuelle de leur oeuvre est reconnue mondialement, si bien qu’ils exposent dans les institutions les plus prestigieuses et collaborent avec des stars venant de tous les horizons.

C’est en 1976 que Pierre Commoy et Gilles Blanchard se rencontrent. L’un photographie pour des magazines, l’autre peint et réalise des collages. Ensemble, ils photographient leurs proches, célèbres ou non, puis les idéalisent au pinceau. À retrouver dans leur oeuvre, des Catherine Deneuve, Serge Gainsbourg, Jean Paul Gaultier, Madonna, ou encore Stromae, pour ne citer qu’eux.

 

Ces créateurs d’images se revendiquent comme artisans. Leur iconographie singulière transgresse les codes de conduite, associe les genres et les thèmes pour créer un style onirique et fantasque. Il en résulte une oeuvre à la frontière entre histoire de l’art et culture populaire.

Pierre et Gilles est un duo qui ose, et ce dès sa formation. Ils puisent leur inspiration dans la mythologie, la culture pop et la culture gay. Ils parviennent également à mélanger des thèmes aux antipodes, comme religion et pornographie. Enfin, leurs portraits unissent les arts et cultures du monde entier, associant par exemple les couleurs chatoyantes de Bollywood aux décors théâtraux d’Hollywood.

Adam et Ève (Eva Ionesco et Kévin Luzac), 1981, © Pierre et Gilles

L’oeuvre de Pierre et Gilles est aussi vaste que son message. Ils sont à l’origine aussi bien de pochettes d’album cultes et d’affiches de films à succès que de portraits bouleversants sur les horreurs de la guerre ou encore de toiles en faveur des droits LGBT.

Vive la France (Serge, Moussa et Robert), 2006, © Pierre et Gilles

« On aime idéaliser mais on parle aussi de la mort, du mystère et de l’étrangeté de la vie. Il y a autant de douceur que de violence dans nos images… »

Pierre et Gilles

Oeuvres exposées lors de leur rétrospective au MuMA pour les 500 ans du Havre – Un Eté au Havre. Aperçu en images de cette fête XXL ici !

Prochain RDV de Pierre et Gilles : l’exposition “Le temps imaginaire”, du 13 janvier au 10 mars 2018 à la Galerie Templon.

  •   + | share on facebook