Cette semaine, c’est la 44ème édition de la FIAC au Grand Palais à Paris. Durant cette semaine, placée sous le signe de l’art contemporain, la capitale grouille d’événements artistiques et les institutions et lieux culturels en profitent pour inaugurer leurs nouvelles expositions.

 

FIAC Hors les Murs

La programmation Hors les Murs de la FIAC a l’avantage d’être en accès libre alors pas d’excuses pour ne pas en profiter! Vous y découvrirez sculptures, installations, performances ou œuvres sonores disposées entre autres au Jardin des tuileries ou Place Vendôme. Avenue Churchill, vous pourrez profiter du Cinephémère. Un cinéma nomade, d’une capacité de 14 places, en partenariat avec la Fondation d’entreprise Ricard.

 

Ali Kazma, Souterrain, Musée du Jeu de Paume

Le Jeu de Paume consacre une exposition personnelle à l’artiste Turc Ali Kazma. Il présentera pour l’occasion une vingtaine d’oeuvres vidéo dont deux réalisées spécialement pour cette exposition. L’artiste interroge le sens de l’activité humaine en posant des questions fondamentales sur la condition humaine et son rapport aux sphères économiques, industrielles, scientifiques, sociales et artistiques.

Musée du Jeu de Paume, 1 Place de la Concorde, 75008 Paris

 

Etre Moderne : le MoMA à Paris, Fondation Louis Vuitton

La Fondation Louis Vuitton et Le Musée d’Art Modern de New York s’associent le temps d’une exposition. « Etre Moderne. Le MoMA à Paris » propose de découvrir 200 œuvres issues des collections du MoMA, des premières œuvres d’art moderne à l’art numérique et aux nouveaux médias. Au programme, entre autres, des œuvres de Cézanne, Picasso, Hopper, Calder, Stella, Magritte, Picasso, Klimt…

Fondation Louis Vuitton, 8 avenue du Mahatma Gandhi, 75016 Paris

 

Malick Sidibé, Mali Twist, Fondation Cartier


A la Fondation Cartier, immersion dans le Bamako des années 60 avec le photographe Malick Sidibé. Première grande rétrospective depuis son décès il y a bientôt deux ans, ce sont quelques 250 photographies vintages qui sont présentées pour l’occasion, des soirées bamakoises aux portraits de studio avec quelques clichés inédits de celui que l’on surnommait “l’oeil de Bamako”.

Fondation Cartier, 261 Boulevard Raspail, 75014 Paris

Regardez-moi, Malick Sidibé, 1962. © Collection Fondation Cartier pour l'art contemporain

Malick Sidibé © Collection Fondation Cartier pour l’art contemporain

Andres Serrano, Petit Palais

Dans un souci de renouer le lien avec la création contemporaine, Le Petit Palais invite chaque année depuis 3 ans des artistes contemporains à dialoguer avec ses fonds. Cette année, c’est Andres Serrano qui se prête au jeu. Artiste iconoclaste et figure majeure de la scène artistique internationale, il présente pour l’occasion une quarantaine d’oeuvres dans le circuit des collections permanentes du musée.

Petit Palais, Avenue Winston Churchill, 75008 Paris

 

Per Kirkeby, Sculptures en briques (1966 – 2016), Musée des Beaux-Arts

Douze sculptures en brique de l’artiste danois Per Kirkeby seront présentées pour la première fois en France dans la cour Vitrée du Palais des Études. L’exposition comprend une construction monumentale, un groupe de trois sculptures planes et un ensemble inédit de huit stèles.

Palais des Beaux-Arts, 13 Quai Malaquais, 75006 Paris

 

Myriam Mihindou, La Colonie

L’année dernière, pendant la semaine de la FIAC, l’artiste Kader Attia, lauréat du Prix Marcel Duchamp, inaugurait La Colonie. Un espace culturel et indépendant, situé près de la Gare du Nord, qui explore entre autres  les questions de la décolonisation des peuples. Cette année, dans le cadre de son partenariat avec la FIAC, La Colonie reçoit du 17 au 21 octobre un cycle de performances d’artistes. Ce cycle débutera avec l’artiste franco-gabonaise Myriam Mihindou.

La Colonie, 128, rue de la Lafayette, 75010 Paris

 

Les Off de la Fiac

D’autres foires que celle de la FIAC ouvrent également leurs portes cette semaine.

Outsider Art Fair, qui fait la part belle à l’Art Brut, L’Internationale qui se concentre sur la scène émergente d’artistes et de galeries ou encore Asia Now qui met en avant la scène artistique asiatique.

 

Conférence, Instagramers, un nouveau métier pour les photographes ?

 

La galerie Fisheye, en association avec les Rencontres photographiques du Xe arrondissement, propose une table ronde animée par le photographe Clément Chapillon pour s’interroger sur la place du réseau social “instagram” au sein de la profession photographique. Plusieurs photographes décriront leur propre vision d’instagram à travers leurs expériences et leurs parcours personnel.

Galerie Fisheye, 2 rue de l’Hôpital Saint Louis, 75010 Paris.

 

(Photo de couverture – Frédéric BISSON via Wikipedia)

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

  •   + | share on facebook