Peinture hard est un cri contre les codes d’une peinture trop sérieuse. Les trois artistes, Ernest.T, Felice Varini et Beat Zoderer, sont ici les rebelles du genre pictural à la Galerie Semiose.

Avec violence et amour (les deux vont de pair), ils expriment leur passion névrosée et agressive pour la peinture. Néanmoins, les trois artistes gardent leur distance pour ne pas tomber dans les méandres de trop d’influences. Suivant leur route colorée et difforme, ils font à leur façon, loin des dogmes et des contraintes.

En ce cas, vous ne serez ici que dans le jeu, l’accident et la surprise : toute une illusion d’optique. Aplats de couleurs critiques et minimalistes, chez Ernest.T, recouvrent ou transforment des articles ou des tableaux du journal Le Monde. Tandis que Varini joue avec l’équilibre optique et fragile du ruban de Mobuis dans une perception de volumes, où l’œuvre devient un trompe l’œil astucieux. Quant à Beat Zoderer, il se perd dans une géométrie d’assemblage. Ambivalence hasardeuse entre mousse, métal et agrafes.

C’est une bataille contre les lieux communs de la peinture abstraite. Des œuvres dans la métaphore d’une vérité.

© A. Mole
Courtney Semiose, Paris.
© A. Mole
Courtney Semiose, Paris.
© A. Mole
Courtney Semiose, Paris.

Site web crée par