A l’occasion de la dernière édition de la Biennale Lorne Sculpture en Australie, l’artiste Shirin Abedinirad a présenté sa nouvelle installation. Intitulé Revision, ce projet de Land Art, composé de vieux téléviseurs, reflète tout ce qui nous entoure.

La télé semble infinie. Elle peut fonctionner 7/7 jours et 24/24 heures. Il y a toujours quelque chose à regarder. Un JT, une série, un film, ou un reportage. Et si la programmation était complètement bouleversée? Si les ondes des télés étaient brouillées pour finalement ne retransmettre que ce qui nous entoure en temps réel ? C’est la réflexion qu’a menée Shirin et qui lui a inspiré cette installation.

Composée de vieux téléviseurs superposés en forme de pyramide et dont les écrans ont été remplacés par des miroirs, l’installation reflète le monde qui l’entoure : la plage, l’océan, un arc-en-ciel après la pluie ou le reflet de quelqu’un qui passe et qui se voit pour la première fois sur l’écran d’un téléviseur.

D’après l’artiste, ce projet  invite le public à regarder notre environnement d’une nouvelle façon. À se détacher du dicta des programmes télévisés, des fake news, des pub…Révision est une invitation à contempler et à se reconnecter avec la nature et tout ce qui nous entoure.

 

(Photos : Shirin Abedinirad )

EnregistrerEnregistrer

  •   + | share on facebook