L’équipe de recherche d’ETH Zurich, une cellule universitaire spécialisée dans la science et l’ingénierie, est parvenue à mettre en place, il y a peu, un tout nouveau système de modélisation architecturale digitale. Celui-ci pourrait durablement transformer nos méthodes de construction. 

Le Spatial Timber Assemblies est le nom du projet qui, pour la première fois, va concrétiser les avancées d’ETH Zurich dans le domaine de l’architecture numérisée. Il s’agira d’un bâtiment géométrique en bois placé au sommet de la Dfab House, un espace dédié à l’innovation en architecture.

spatial-timber-assemblies-virtute (2)

La spécificité de cet édifice ne se joue pas tant au niveau de son design qu’au niveau de son procédé de construction. En effet, ses exécutants ne sont pas des humains mais deux robots placés dans un laboratoire de fabrication.

spatial-timber-assemblies-virtute (3)

Ces robots suivent à la lettre les plans et les algorithmes minutieusement programmés par l’équipe de recherche d’ETH Zurich. La seule intervention humaine nécessaire se joue au moment du vissage des différentes parties de la structure en bois.

spatial-timber-assemblies-virtute (4)

Selon Matthias Kohler, professeur d’architecture et de fabrication digitale à ETH Zurich, l’innovation que représente Spatial Timber Assemblies est particulièrement bénéfique :

“Si quelque chose doit changer dans le plan d’ensemble, le modèle de l’ordinateur peut constamment s’ajuster pour répondre aux nouvelles exigences. Ce type d’architecture numérisée permet de détruire le fossé entre design, planification, et exécution.”

spatial-timber-assemblies-virtute (5)spatial-timber-assemblies-virtute (6)spatial-timber-assemblies-virtute (7)spatial-timber-assemblies-virtute (8)spatial-timber-assemblies-virtute (9)

(Photos : Roman Keller)

  •   + | share on facebook