Les foires londoniennes Frieze London et Frieze Master viennent de fermer leurs portes après une semaine artistiquement intense. Ces deux foires marquent le coup d’envoi de la saison du marathon des foires d’art contemporain à travers le monde (Frieze, Fiac, Basel..).

Rassemblan 160 galeries provenant d’une trentaine de pays à Regent’s Park, Frieze London proposait cette année une section autour du thème “Sex Work : Feminist Art & Radical Politics”, pour laquelle étaient présentées des artistes féministes des années 70’s et 80’s. On y trouvait aussi “Focus”, un espace dédié aux galeries de la nouvelle génération et axé sur les artistes émergents. La Frieze Master, quant à elle,  a rassemblé 130 galeries présentant des travaux d’artistes antérieurs à 2000.

Voici un petit top 10 des familles (plutôt consensuel) sur les 10 meilleurs stands de cette édition :

 

1. Marian Goodman

La galerie rassemblait des travaux de Hiroshi Sugimoto, Giuseppe Penone, Christina Iglesia ou encore Leonor Antunes. Probablement l’un des stands les plus impressionnants de la foire mais aussi l’un des plus instagrammables : sur le mur du fond, une oeuvre gigantesque de Leonor Antunes (Mary, 2017) faisait face à l’installation (Bajo la Superficie, Under the Surface, 2011) d’une fontaine encastrée dans le plancher et réalisée par l’artiste espagnole Cristina Iglesias.

 

2. Timothy Taylor

La galerie londonienne a organisé un Solo Show de l’artiste mexicain Eduardo Terrazas. En plus de la présentation d’une vingtaine de ses œuvres (acryliques sur toile, fils de laine sur bois et dessins datant de 1974), l’artiste est également à l’origine de la scénographie du stand. Utilisant le mur et le sol comme une toile blanche, Terrazas y a tracé des  lignes bleues aux formes géométriques, donnant alors le sentiment aux visiteurs de se promener littéralement dans l’une de ses toiles.

 

3. VI, VII

Le stand de la galerie norvégienne VI, VII s’apparentait davantage à un atelier de couture qu’à un stand sur une foire d’art contemporain. Il s’agissait de la dernière installation de Than Hussein Clark. Aménagée comme une salle d’essayage dans un showroom, cette installation proposait à la vente des robes d’une collection haute couture  intitulée “Jean Desert”. L’artiste prenait lui même les mesures de ses collectionneurs. Les robes seront toutes confectionnées à la main prochainement à Rome.

 

4. Hauser & Wirth

La galerie Hauser & Wirth s’est transformée le temps de la Frieze en un véritable musée miniature. La scénographie de cette exposition, intitulée “Bronze Age c3500 av J.C – AD 2017”, a été confiée à Mary Beard, professeur à l’Université de Cambridge. Proposant les œuvres de tous les artistes de la galerie de Louise Bourgeois à Phyllida Barlow, le stand présentait également des artefacts prêtés par des musées internationaux et des collections privées. La supercherie de ce faux musée allait même jusqu’à proposer une boutique de souvenirs en proposant à la vente des bibelots à des prix tout à fait abordables.

 

5. Galerie Rüdiger Schöttle

La galerie Rüdiger Schöttle présentait un Solo Show de Thomas Ruff. On y découvrait la dernière édition de sa série “Negatives”, dans laquelle le photographe allemand travaille sur des négatifs vintages sépias qu’il transpose dans des tons cyan faisant référence aux cyanotypes (un procédé photographique monochrome négatif ancien, par le biais duquel on obtient un tirage photographique bleu de Prusse, bleu cyan). Ce sont en tout 24 photographies représentant le ballet Russe “L’après-midi d’un Faune” chorégraphié par Vaslav Nijinsky en 1912.

 

6. Galerie Emanuel Layr

La galerie viennoise a choisi de mettre en scène la performance “Le petit Opéra tragique des images et des corps dans le musée de l’artiste Lili Reynaud-Dewar, qui a eu lieu au printemps dernier au Wiels à Bruxelles. Cette performance opéra soulève des questions sur l’identité, la représentation, l’art et ses institutions. On pouvait ainsi observer sur le stand des mannequins portant des robes de soie sur lesquelles étaient inscrites “artiste militant” ou encore “personnel du musée”.

 

7. Emalin

Le jeune artiste russe Evgeny Antufiev y présentait une loterie “Lucky Draw” où chaque participant gagnait un lot. Une fois l’entrée du stand en forme de bouche franchie, le visiteur découvrait une machine à manivelle remplie de petites enveloppes blanches. Pour 20€, il pouvait remporter, entre autres, un masque de papier, de cristal ou de bronze, ou encore une sculpture fabriquée à partir d’os, de bois et de tissus traditionnels russes.

 

8. Lokal_30

Installée dans la section “Sex Work : Feminist Art & Radical Politics”, la galerie polonaise a choisi de présenter le travail de Natalia LL qui avait fait l’objet de censures dans les années 60’s et 70’s. Elle a repris alors une exposition de l’artiste datant de 1971 intitulée “Photographies Intimes” et qui avait été fermée par le gouvernement communiste de l’époque en Pologne. On pouvait notamment y découvrir des photographies en noir et blanc de couples en plein ébats sexuels ou des portraits érotiques de femmes. Après plusieurs années de censure, l’artiste est ici célébrée en tant que pionnière féministe.

 

9. Waddington Custot

La galerie Waddington Custot a recréé le studio du peintre Peter Blake. Étaient disposés la table à découpe, les livres, les plantes et la collection d’art personnel de l’artiste. On pouvait aussi découvrir les peintures en cours de l’artiste aux côtés d’oeuvres en vente, tout en écoutant des disques de Jazz provenant de la discothèque personnelle de Blake.

 

10. David Zwirner

On finit ce top 10 avec la galerie David Zwirner, qui présentait entre autre le premier travail de Dan FlavinThe Diagonal of May 25 (to Constantin Brancusi)“, réalisé en néon et datant de 1963. Cette oeuvre, qui a influencé la façon de penser la sculpture et de l’intégrer dans l’architecture environnante, offre un aperçu des débuts prolifiques du travail de Flavin.

 

(Photo de couverture – Regent’s park (Photo – Tom Page via Flickr)

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

  •   + | share on facebook